Un trieur entre les Gers et les Hautes-Pyrénées

Toutes les actualités
trieur
Le 27 juin 2017, un bel échange d'expériences a eu lieu en Aveyron avec des Cuma du Gers et des Hautes-Pyrénées. Le sujet de cette visite concernait un projet d'investissement dans un trieur de céréales.

En effet, La Cuma de Saint-Clamens basée à Belloc-Saint-Clamens dans le Gers envisage d'investir dans un trieur de céréales. Ce projet devrait se monter en InterCuma entre nos deux départements.

Au moins quatre autres Cuma du Sud du Gers et du Nord des Hautes-Pyrénées devraient adhérer à la Cuma de Saint-Clamens pour bénéficier d'un service complet avec salarié pour trier les semences et pour ceux qui le souhaitent les enrober.

Souplesse dans les plannings


Les objectifs du projet sont :
► d'obtenir plus de souplesse dans les plannings de triage ;
► d'avoir un travail de qualité pour le tri et l'enrobage ;
► et d'atteindre un tarif plus concurrentiel que les prestataires actuels.

Si la priorité restera le triage des semences, les Cuma du Gers et des Hautes-Pyrénées envisagent aussi le tri de récolte en agriculture biologique. Mais le défi s'avère plus compliqué à relever.

Comprendre l'organisation des aveyronnais


Le 27 juin 2017, les InterCuma du Lagast et de Foumerous ont accueilli 6 agriculteurs gersois en Cuma et leur ont expliqué leurs choix techniques et surtout leur organisation autour des trieurs de céréales. En effet, il existe 4 Intercuma dans l'Aveyron qui possèdent une activité triage depuis plus de 10 ans. Ce retour d'expérience a été très enrichissant pour les Cuma gersoises et haut-pyrénéenes. Un grand merci à Jean-Claude Platon, de la FD Cuma de l'Aveyron pour l'organisation de cette visite.

L'investissement devrait représenté plus de 100 000 euros, la Cuma de Saint-Clamens devrait pouvoir bénéficier d'une subvention de 40%.

L'engagement de départ devrait être de 500 tonnes de semences à trier réparties sur cinq Cuma du Sud du Gers et du Nord des Hautes-Pyrénées.

Bulletins d'adhésion et d'engagement


La mise en place d'un réglement intérieur sera crucial pour le bon fonctionnement de ce projet, tout comme la signature de "double" bulletins d'engagement:
  • une adhésion à la Cuma de Saint-Clamens (ses propres adhérents et les autres Cuma) ;
  • une adhésion des adhérents des autres Cumas à l'activité (pour protéger les responsables des Cuma)
Après une réunion d'information qui devrait se tenir fin juillet 2017 avec tous les potentiels adhérents, la commande du trieur devrait s'effectuer rapidement pour une livraison pour les récoltes de soja.


Plus d'informations auprès de Raphaëlle Poissonnet, animatrice
05 62 61 79 21 - raphaelle.poissonnet@cuma.fr
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Des agriculteurs gersois férus d’agronomie et de conservation des sols cherchent à réduire l’intensité du travail du sol en Agriculture Biologique (AB). Il est vrai qu’à l’heure actuelle, Agriculture

Lire la suite de l'article

Le 26 avril 2018, la Fédération des Cuma organisait une journée technique, chez la famille Périssé à Sarragachies, autour de l’épamprage mécanique et du désherbage mécanique interceps.

Lire la suite de l'article

Des fiches techniques pour bien choisir ses outils interceps de désherbage mécanique de la vigne sont désormais en ligne et téléchargeables gratuitement.

Lire la suite de l'article